HADOPI ? Non merci !

Luter contre la cyberdélinquence ?

Sous couvert de luter contre la "cyberdélinquence" le gouvernement souhaite mettre en place une surveillance globale permanente, non ciblé de tous les citoyens. Non content de considérer tous les citoyens comme "présumé coupable", le gouvernement souhaite confier cette surveillance de nos moindre faits et gestes à des prestataires privés ayant en outre des activité commerciales. Ce qui laisse présager des fuites d'informations pour des usages mercantiles. 


Si aux USA une telle surveillance existe, justifié en partie par les attentats du 11 septembre, les coût en sont supporté par les éditeurs alors qu'en France les coûts colossaux de la surveillance incomberont de surcroît à tous les citoyens.

Nous sommes bien conscient qu'il faut lutter contre la "cyber délinquance" mais pas comme cela. C'est pourquoi nous participons au mouvement français de protestation. Pour de plus amples informations vous pouvez vous rendre sur les sites suivants : 

Le lien ver les débâts de l'assemblée nationale :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/do … ternet.asp
Le lien vers le collectif la Quadrature du Net, collectif de citoyens qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés individuelles, les droits fondamentaux et le développement économique et social à l'ère du numérique. : http://www.laquadrature.net/

Hubert et Lionel, pour le CA

Lionel

Auteur : Lionel

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Presque 8 Mo de débit ADSL !

La semaine dernière notre opérateur Free a dégroupé le répartiteur de Lanvénégen. Nous sommes passés en dégroupé total et avons obtenu un "meilleur" débit ...

Lire la suite

mapillary7.jpg

Contribuer à Mapillary, c'est simple !

Mapillary est un outil qui permet à tout le monde de capturer ses propres images au niveau de la rue (mais aussi dans les chemins) et ainsi à mieux mettre en valeur notre territoire. Au contraire d'autres systèmes propriétaires toutes les images prises avec Mapillary peuvent être utilisées pour explorer et extraire des données de manière libre.

Lire la suite